Navigation

Un nouveau milliard à suspense

La Suisse pourrait verser un nouveau «milliard de cohésion» à l'Union européenne (UE). Le gouvernement a pris hier sa décision, mais ne la communiquera pas avant la visite du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Ce contenu a été publié le 16 novembre 2017 - 14:30
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 15 novembre 2017)

Le Conseil fédéral a discuté mercredi de la politique européenne en vue de la visite de Jean-Claude Juncker le 23 novembre, et il a arrêté sa position pour les discussions. Son porte-parole André Simonazzi a toutefois annoncé qu'il n'y aurait pas de communication.

Bombardé de questions par les journalistes, le vice-chancelier a simplement confirmé que le milliard de cohésion avait été abordé. «Si l'on veut obtenir des résultats, on ne peut pas le faire sur la place publique», a-t-il justifié.

Contenu externe


Atout dans les bilatérales

Cette contribution de cohésion, un montant de solidarité pour réduire les inégalités entre les Etats membres de l'UE, serait un geste volontaire. Le Conseil fédéral conserve ainsi un de ses atouts pour faire avancer les discussions avec Bruxelles sur le développement des relations bilatérales.

Fin septembre, le gouvernement réservait encore sa décision, annonçant qu'il trancherait «à la lumière de l'état général des relations Suisse-UE». Il a juste communiqué vouloir, le cas échéant, mettre un accent sur la formation professionnelle et la migration.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.