Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Après le Brexit La Suisse aimerait que la Grande-Bretagne rejoigne l’AELE

L’Association européenne de libre-échange (AELE) comptera-t-elle bientôt un cinquième membre? C’est le scénario envisagé après la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. La Suisse, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein se montrent très favorable à accueillir ce poids lourd de l’économie européenne en leur sein. L’AELE en gagnerait ainsi immédiatement en importance.

(4)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pendant ce temps, la Suisse tente toujours de trouver un accord sur la libre-circulation des personnes qui soit compatible avec l’initiative «contre l’immigration de masse». Les explications d’Isabelle Ory, correspondante de la RTS à Bruxelles:

(5)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

swissinfo.ch avec la RTS (téléjournal du 27.07.2016)

×