Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Caviar dans les assiettes, bijoux sous le sapin

Un bijou pour les fêtes? Cette année, on ne se prive pas.

(Emanuel Ammon/AURA)

Bonne conjoncture aidant, les Suisses se préparent un Noël dans le luxe et ne semblent vouloir lésiner ni sur les cadeaux, ni sur les mets raffinés, ni sur les vins fins.

Les commerçants se frottent les mains: en ce début décembre, ils savent déjà que leur chiffre d'affaires à la fin de l'année sera nettement meilleur que celui de l'an dernier.

«Les achats effectués jusqu'ici montrent clairement une tendance à privilégier les produits chers et de qualité», note Madeleine Elmer, porte-parole du grand magasin bernois Loeb. Les coffrets de parfumerie, les bagages de luxe et les montres de prix se vendent très bien.

Au rayon des jouets, c'est le bois qui semble avoir la cote cette année. «Ce sont des articles de haute qualité, qui ont aussi leur prix», poursuit Madeleine Elmer. Cet engouement pour les jouets en bois touche aussi Manor, où les poupées et les habits de poupée font par ailleurs un come-back remarqué.

Mais l'électronique de divertissement marche aussi très fort. Consoles de jeu et écrans plats devraient être nombreux sous les sapins. «On voit nettement que les clients ont envie d'un beau Noël», constate Elle Steinbrecher, porte-parole de Manor.

Articles de sport et épilation au laser

«Les gens peuvent à nouveau se permettre de dépenser plus», se réjouit-on également chez Migros. Et cela se remarque spécialement dans les rayons sport et électronique. Les stations de repassage à la vapeur, l'électroménager ou le nouvel épilateur laser à 300 francs sont très appréciés, explique la porte-parole Monika Weibel.

En plus de la bonne conjoncture, l'arrivée précoce de l'hiver aide aussi à doper le commerce. «La première neige nous a apporté des ventes record d'articles de ski, et de sport en général, se réjouit Robert Fieg, chef des ventes chez Jelmoli. Mais les rayons parfumerie et accessoires marchent aussi très fort».

L'année dernière déjà, on avait enregistré une tendance au luxe et aux cadeaux spéciaux, note Ernst Pfenninger, porte-parole de Globus. «Mais cette année, elle est nettement plus forte». Les magasins du groupe enregistrent des ventes «excellentes» dans les secteurs accessoires, parfumerie, confection dames et hommes.

Sur la table aussi

Et les affaires marchent aussi très bien dans les rayons alimentation, se réjouit Ernst Pfenninger. Chez Globus, ceux-ci font dans l'épicerie fine et les champagnes millésimés, les vins de renom ou le caviar se vendent particulièrement bien. Pour le porte-parole, il est d'ores et déjà clair que cette période de fêtes sera «nettement plus favorable que celle de 2006».

Les Suisses veulent du raffinement pour leurs repas de Noël. Cette tendance se manifeste également chez Migros. Porte-parole pour l'Aar, la plus grosse des dix coopératives du géant orange, Thomas Bornhauser constate que la ligne de produits haut de gamme «Sélection» marche «du tonnerre».

Et ceci alors que la grande ruée sur les produits alimentaires est encore à venir.

Thomas Bornhauser en est aussi convaincu: ce Noël 2007 sera une toute bonne cuvée pour le commerce de détail. Avant même le rush final, le jour où Migros-Aar a offert à ses clients de multiplier par dix le nombre de points de fidélité Cumulus engrangés pour leurs achats, la coopérative a réalisé le plus gros chiffre d'affaires de l'histoire de l'entreprise.

swissinfo et les agences

Le commerce de détail à la hausse

Au premier semestre 2007, le chiffres d'affaires global des magasins en Suisse s'inscrivait en hausse de 3,7% par rapport à la période correspondante de l'année précédente.

Les hausses les plus marquées ont bénéficié aux secteurs de l'électronique de divertissement et de bureau (+15,3%) et à celui des soins corporels et de la santé (+10,9%).

Hausse supérieure à la moyenne également dans les domaines aménagement d'intérieur (+6,5%) et vêtements et chaussures (+7,7%).

Par contre, le secteur alimentation et boissons n'a enregistré qu'une croissance de 1,9%, et celui du tabac a même reculé, de 0,7%.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.