Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Crise financière: la BNS donne des leçons

L'institut d'émission monétaire exige davantage de transparence de la part des grandes banques suisses et propose deux mesures pour améliorer leur résistance aux crises financières.

La première mesure consiste à renforcer les dispositions régissant les fonds propres pondérés en fonction du risque, a expliqué jeudi à Genève le vice-président de la Banque nationale suisse (BNS) Philipp Hildebrand lors de la présentation du rapport annuel sur la stabilité financière, rédigé par l'institut d'émission.

La seconde mesure exige une limitation du taux d'endettement des grandes banques suisses (leverage ratio), soit le rapport entre leurs fonds propres et les capitaux extérieurs. La BNS constate en effet que ce taux s'élève actuellement à 97% pour UBS et Credit Suisse, soit un ratio très haut en comparaison internationale. Or, selon Philipp Hildebrand, une telle situation constitue une source de risques.

Globalement, la BNS réclame de la part des grandes banques suisses davantage de transparence à propos des risques auxquelles elles s'exposent. Elle estime que les marchés financiers ne peuvent fonctionner correctement que lorsqu'ils sont en possession d'informations suffisantes concernant ces risques.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×