Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dopage Un audit pour défendre le Laboratoire suisse

Le Laboratoire suisse d'analyse du dopage est accusé d’avoir détruit des échantillons d’athlètes. Le Centre hospitalier universitaire vaudois, dont il dépend, a mandaté un audit.

Le CHUV (Centre hospitalier universitaire vaudois) "s'engage à faire la lumière sur cet événement", assure-t-il dans un communiqué. Il a ainsi mandaté un audit après les doutes qui ont été émis quant à aux agissements du Laboratoire suisse dans le rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA).

La Commission d'enquête indépendante (CI), dont le rapport accuse la Russie de dopage organisé jusque dans les plus hautes sphères de l'Etat, s'est dite "pas convaincue" par les explications fournies par l’établissement suisse. Au cœur de l'interrogation, la destruction en mars 2013 de 55 échantillons reçus de Russie.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

swissinfo.ch avec RTS (Téléjournal du 13.11.2015)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.