Navigation

Certains horlogers suisses résistent à la tempête

L’année 2015 a été une année difficile pour l’horlogerie suisse, mais quelques horlogers helvétiques continuent à tirer leur épingle du jeu. La marque Rolex a produit 40'000 montres supplémentaires et se montre optimiste pour 2016, selon les informations de la RTS.

Ce contenu a été publié le 22 avril 2016 - 09:19
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 21.04.2016)

L’arrivée des montres connectées, la crise économique et l’augmentation du prix moyen des montres mettent l’horlogerie suisse en difficulté. Pour la première fois depuis six ans, les exportations ont reculé en 2015, une chute de 16,1%.

Malgré la morosité, Rolex se porte plutôt bien. La première marque mondiale a produit 830'000 montres l’an dernier contre 790'000 en 2014, une progression de 5%, selon des chiffres obtenus par la RTS. Elle s’est fixé un objectif encore plus élevé pour 2016: une croissance de 6% à 880'000 pièces.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.