Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Egalité des salaires Le temps de l’action – mais pas trop forte


36 ans après l’inscription de l’égalité dans la Constitution, une femme en Suisse - à travail égal - gagne toujours 7,4% de moins qu’un homme. «Pure discrimination. Inacceptable», pour la ministre de Justice et Police Simonetta Sommaruga, qui veut passer à l’action. Mais en douceur.

Le gouvernement propose un contrôle tous les 4 ans, mais dépourvu de sanctions. Le projet est modeste, c’est un pur compromis helvétique par rapport à celui mis en consultation, car les milieux économiques font de la résistance et dénoncent une «police des salaires». La bataille ne fait que commencer, elle se poursuivra devant le parlement.

e1

Egalité des salaires

Dans l’autre camp, Lisa Mazzone, députée verte, dénonce un projet «inefficace» et «un manque de volonté politique».

e2

Interview de Lisa Mazzone

Malgré cela, il existe déjà des entreprises qui pratiquent l’égalité absolue des salaires. Deux exemples.

e3

Egalité des Salaires

subscription form - French

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.



swissinfo.ch/mam avec la RTS (Téléjournal du 5 juillet 2017)

×