Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Filiale de Swisscom, Fastweb change de patron

Filiale italienne de Swisscom, Fastweb a trouvé un nouveau directeur en la personne d’Alberto Calcagno, chef opérationnel de l’entreprise depuis trois ans. L’ancien patron, Stefano Parisi, avait été «suspendu» après des accusations de fraude fiscale.

Soupçonné par la justice italienne, Stefano Parisi avait remis provisoirement les commandes au patron de Swisscom, Carsten Schloter. A noter que dans son communiqué de mardi, la maison mère ne parle plus, comme en avril, d'un directeur ayant «démissionné», mais comme ayant été «suspendu».

Carsten Schloter continuera à présider le conseil d'administration de la firme italienne. Mais il va désormais pouvoir se concentrer davantage sur ses tâches clés de patron de Swisscom, indique le groupe dans son communiqué.

En mars dernier, les juge d’instruction italien Aldo Morgini avait placé 56 personnes en garde à vue pour ce qu’il qualifiait de l’une «plus colossales fraudes de l’histoire». Les personnes soupçonnées auraient mis sur pied un réseau complexe de recyclage des capitaux provenant de toute une série d’opérations fictives d’achat et de vente de services téléphoniques à l’étranger pour une valeur estimée à pratiquement deux milliards d’euros. Les faits remontent à la période 2003 - 2007.

Ce système, mis en œuvre grâce à l’intervention de la ‘ndrangheta’, la mafia calabraise, consistait en un réseau des sociétés écran sises en Italie et à l’étranger, qui aurait permis de soustraire environ 360 millions d’euros de TVA au fisc italien et de se faire rembourser par l’Etat pour 96 millions d’euros de crédits fictifs de TVA.

Cette affaire a eu des répercussions sur le résultat de Swisscom, qui a annoncé mardi un recul de son bénéfice sur les neuf premiers mois de 2010. L'opérateur de télécommunications a inscrit un résultat net de 1,4 milliard de francs, en baisse de 8,2% par rapport à 2009. Un repli qui s'explique notamment par la provision constituée au premier trimestre pour la procédure concernant la TVA contre Fastweb. Le montant de cette provision est de 70 millions d'euros, soit environ 102 millions de francs.

swissinfo.ch et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.