Navigation

Skiplink navigation

Les soldats suisses ne veulent plus garder leur arme à la maison

Chaque Suisse ou presque qui posséderait son arme de service à la maison, c’est fini. Une fois rendu l’uniforme, les Helvètes ne sont plus aujourd’hui que 11% à garder leur fusil à la cave ou sous leur lit. C’est quatre fois moins qu’en 2004.

Ce contenu a été publié le 09 juin 2017 - 09:13
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 8 juin 2017)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article