Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Genève célèbre le boom de l'aviation d'affaires

Les avions sont exposés sur le tarmac de Genève.

(Keystone)

Le Salon européen de l'aviation d'affaires qui se tient à Genève - EBACE - témoigne d'une forte croissance de ce secteur, sur le marché européen en particulier.

Dopé par le nombre croissant de grandes fortunes et par le besoin de mobilité des entreprises, ce marché fleurit également en Suisse.

C'est sous les meilleurs auspices que s'est ouvert le Salon européen de l'aviation d'affaire, 2e au monde en importance après les Etats-Unis.

Après une nette reprise en 2005, le secteur de l'aviation d'affaires a en effet atteint des records en 2006. Les acteurs de l'industrie ont livré un total de 885 avions d'affaires l'an dernier, soit une hausse annuelle de 18%.

En fait, cette croissance est surtout dopée par l'effervescence du marché européen de l'aviation d'affaires, le deuxième après les Etats-Unis, qui représentent encore 70% de la flotte mondiale.

«Le marché américain – 16'000 jets – est arrivé à maturation, après une croissance exponentielle il y a une quinzaine d'années. Le marché européen, lui, est encore sous-développé, avec 2500 à 3000 jets», détaille Pierre Condom, directeur de la revue Air & Cosmos.

Un retard qui devrait finir par se combler. Les autorités françaises de l'aviation civile prévoient en effet que l'Europe représentera 16% du marché mondial des avions d'affaires en 2011, avec 4000 appareils, contre 10% actuellement.

Un choix de plus en plus rentable

Plusieurs facteurs expliquent cet engouement: croissance économique, nouveaux besoins de mobilité des entreprises, arrivée sur le marché de riches clients individuels (environ 20% du marché) ou encore sûreté et horaires contraignants dans les grands aéroports.

Pierre Condom évoque aussi un changement de mentalité: «Longtemps perçu comme un objet de luxe superflu, le jet privé est de plus en plus considéré par les entreprises comme un outil de travail rentable.»

«En recourant aux meilleures offres, le prix d'un voyage en jet n'est que de 25 à 30% plus cher qu'un vol de ligne en classe affaires. Vu le gain de temps opéré dû à la souplesse du vol – 3 à 4 fois plus de destinations possibles qu'en vol de ligne – cette option devient rentable», ajoute le spécialiste.

Une rentabilité qui découle en premier lieu de la multipropriété - plusieurs entreprises possèdent ensemble un avion - ou de la propriété fractionnée, via l'acquisition de parts dans un avion ou d'heures de vol auprès d'un prestataire comme l'américain NetJets.

Pour preuve, NetJets Europe a vu ses activités augmenter de 1300% depuis 2002.

La bonne place de la Suisse

Jean-René Saillard, directeur pour la Suisse romande de NetJets Europe précise que la Suisse occupe une place de choix avec 10% de la clientèle européenne. Elle est constituée de professionnels de la finance, du luxe, de sociétés pétrolières et de trading international et de particuliers aisés.

De son coté, l'aéroport de Genève profite également de cette croissance avec plus de 58'000 mouvements dans ce secteur sur un total de 176'700 en 2006.

«Genève est l'un des centres européens du jet privé avec un aéroport équipé de bases de maintenance pour ce genre d'avions», explique Pierre Condom.

Reste à savoir si la lutte contre le réchauffement climatique risque de freiner le développement de ce secteur. Rappelant que le transport aérien dans son ensemble ne représente que 4% de la consommation de pétrole, Pierre Condom ne le pense pas.

Qui conclut: «En revanche, la saturation des grands aéroports et des protestations de riverains pourraient freiner ce mouvement.»

swissinfo, Frédéric Burnand avec les agences

En bref

Le salon européen de l'aviation d'affaires, EBACE, se tient du 22 au 24 mai à Genève.

C'est le 2e plus grand salon au monde dans ce secteur, après les Etats-Unis.

L'édition 2007 d'EBACE devrait accueillir plus de 10'000 visiteurs professionnels venus découvrir les nouveautés de 340 exposants, et 56 appareils exposés sur le tarmac genevois.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×