Navigation

Jusqu’où tolérer les particularismes à l’école?

Une école du canton de Bâle-Campagne suscite la polémique. Elle a autorisé deux élèves musulmans à ne pas serrer la main des professeurs. Cette mesure a suscité de vives réactions, notamment de la ministre Simonetta Sommaruga.

Ce contenu a été publié le 05 avril 2016 - 08:44
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 04.04.2016)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.