Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La conjoncture économique s'améliore

L'industrie s'attend à un meilleur 4e semestre.

(Keystone)

Selon l'enquête de l'institut conjoncturel KOF de Zurich, la plupart des branches ont vu leurs affaires s'améliorer au 3e trimestre.

Les banques mises à part, l'optimisme est de mise pour les trois prochains mois de l'année.

Sur la période sous revue, l'enquête menée en octobre auprès de plus de 5000 entreprises - 65% ont répondu – laisse apparaître une hausse de la production industrielle, écrit vendredi l'institut de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

Et le phénomène s'est accompagné d'une utilisation accrue des capacités qui est passée de 84 à 84,4%.

Les entreprises industrielles orientées vers les marchés d'exportation ont vu leur production augmenter plus fortement que celle des sociétés se consacrant au marché intérieur.

La branche de la construction a également enregistré une activité plus soutenue.

Ainsi près de 34 % des entreprises du secteur ont indiqué avoir accru leur production, alors que seules 17% d'entre elles ont constaté un recul. Près de la moitié des sociétés interrogées ont même relevé connaître certaines difficultés en matière d'engagement de personnel.

Hôtellerie en verve

Pour la première fois depuis plus de quatre ans, l'hôtellerie a affiché une hausse de son chiffre d'affaires, celle-ci s'établissant à 1,1 %. Toutefois, les revenus provenant des activités de restauration ont reculé, contrairement à celles issues de l'hébergement.

Dans le secteur financier, les banques ont pour leur part annoncé une croissance marquée de la demande, les assurances estimant avoir réalisé de bonnes affaires.

Pour les trois prochains mois, le KOF se dit confiant, tablant sur une nouvelle amélioration.

L'industrie, les assurances, le bâtiment et le secteur de la planification devraient tout particulièrement bénéficier de la poursuite de l'embellie. Les hôteliers escomptent eux aussi une amélioration de leurs affaires, alors que les banquiers se veulent plus prudents, tablant sur un léger tassement de la demande, notamment celle des petites et moyennes entreprises.

Baromètre en progrès

Le baromètre conjoncturel du KOF pour le mois d'octobre a lui aussi fait apparaître une accélération de la croissance en Suisse en ce dernier trimestre.

Il s'est arrêté à 0,81 en octobre, contre 0,75 en septembre et 0,68 en août. L'indice a ainsi retrouvé son niveau du début 2004.

swissinfo et les agences

Faits

Le KOF a mené son enquête conjoncturelle régulière dans l'industrie, la construction et les services.
Sur 5000 questionnaires envoyés aux entreprises, 65% ont été renvoyés.
Les banques sont le seul secteur à avoir émis des prévisions moins positives, notamment un recul du côté des PME suisses.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.