Navigation

La crise a coûté 76,2 milliards aux caisses de pension

Comme on s'y attendait, la crise financière a fait des ravages sur la prévoyance professionnelle suisse en 2008. Outre la perte nette sur les placements de capitaux de 76,2 milliards de francs, les réserves de fluctuation de valeurs se sont effondrées de 51,5 à 8,5 milliards.

Ce contenu a été publié le 06 novembre 2009 - 14:48

Pour de nombreuses institutions de prévoyance, les déboires en matière de placements sont néanmoins restés limités à une perte comptable, a précisé vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS), sur la base de résultats provisoires.

Conséquence du repli des réserves, ces dernières étaient insuffisantes pour nombre de caisses de pension et le découvert s'est envolé de 17,8 à 57,3 milliards de francs. Les fonds libres se sont quant à eux tassés de 9,4 à 1,3 milliard. La chute des cours sur les marchés a entraîné un repli du total du bilan de 11,3%, à 537 milliards.

Les passifs, eux, ont poursuivi leur croissance au même rythme qu'en 2007. Avec une hausse de 4,5% à 567,55 milliards de francs, ils ont de loin dépassé le total du bilan, mettant ainsi en lumière le défaut de couverture.

L'augmentation illustre notamment la hausse du nombre d'assurés actifs (+3% à 3,65 millions) et l'allongement de la durée d'assurance. A fin 2008, le découvert des caisses de pension de droit privé atteignait 21,7 milliards de francs et 35,6 milliards pour les institutions de prévoyance de droit public. En tenant compte des réserves de fluctuation encore disponibles et des fonds libres, le défaut de couverture totalisait 47,5 milliards.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.