La Suisse promise à une courte récession

Durant l'hiver à venir, le pays plongera dans une récession passagère, estime l'institut conjoncturel KOF de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le produit intérieur brut (PIB) s'affichera en «léger recul» au dernier trimestre 2008 et au premier de l'an prochain.

Ce contenu a été publié le 29 septembre 2008 - 14:10

Le terme de «récession» qualifie une période de baisse du PIB d'au moins deux trimestres d'affilée. Ces conditions seront donc remplies durant l'hiver à venir. Mais le creux de la vague sera aussi atteint cet hiver et la reprise ne tardera pas selon les économistes zurichois. Le KOF s'attend à une croissance de 1,5% en 2010.

Principale raison de cette baisse provisoire, l'industrie suisse d'exportation devrait souffrir d'un climat qui s'est «radicalement» dégradé en Europe. Le recul des exportations coïncide outre avec une période d'affaiblissement dans le secteur financier, lui aussi central pour la Suisse.

L'amélioration solide et constante du niveau de l'emploi ces dernières années arrive à son terme. Mais la faible conjoncture ne provoquera pas de vague généralisée de licenciements, prédit le KOF. Les places de travail laissées vacantes ne seront souvent plus repourvues mais la hausse du taux de chômage restera donc faible.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article