Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse veut attirer les entreprises étrangères

L'an dernier, 526 entreprises étrangères ont choisi de venir s'installer en Suisse.

(swissinfo.ch)

La Confédération continuera à promouvoir l'implantation d'entreprises étrangères en Suisse. Le Parlement a débloqué un crédit dans ce but.

La Chambre basse a accepté mercredi d'allouer 9,8 millions de francs dans le cadre du programme «Location: Switzerland».

Formellement, la Chambre haute (Conseil des Etats) doit encore se prononcer. Mais la prolongation de l'engagement de la Confédération dans ce domaine au-delà de fin février 2006, quand l'actuel programme «Location: Switzerland» arrivera à échéance, semble acquise.

Ralliement socialiste

A la Chambre basse (Conseil national), le crédit a facilement passé la rampe. Il était en effet soutenu par la droite libérale ainsi que par une partie de la gauche qui s'est montrée convaincue par l'introduction d'un critère de durabilité.

Les critères environnementaux et sociaux doivent être pris en compte, et pas seulement les intérêts économiques à court terme, ont argumenté les socialistes. Satisfaits sur ce point, ils ont donc soutenu le projet, contrairement à ce qui s'était passé en septembre dernier.

Sur le fond, les socialistes n'étaient d'ailleurs pas opposés. «Si les collectivités publiques n'ont pas à se substituer aux entreprises, il nous paraît tout de même qu'elles doivent jouer un rôle dynamique dans l'implantation d'entreprises», a ainsi déclaré le député Jean-Claude Rennwald.

Le ministre de l'économie Joseph Deiss a relevé que le soutien de la Confédération est très utile aux cantons et a souligné son souci de développer des entreprises durables. C'est un investissement rentable, favorable à la compétitivité de la place économique suisse.

Pour des raisons d'économies notamment, l'opposition est venue des Verts et de l'Union démocratique du centre (UDC / droite dure). Celle-ci réclame une vue d'ensemble sur les instruments de promotion à disposition avant de débloquer de nouveaux montants.

La base légale a finalement été approuvée par 97 voix contre 32 et le crédit par 110 voix contre 49. Il avait échoué en septembre, coulé par le rejet des Verts et de l'UDC et du groupe socialiste, qui s'était abstenu après avoir vu plusieurs propositions de détail rejetées, notamment en vue d'introduire les notions de durabilité des entreprises et de qualité des emplois.

Coordination à améliorer

Le programme de la Confédération «Location: Switzerland» a été introduit en 1996 pour une période de dix ans. Les offices cantonaux de promotion économique y coopèrent étroitement.

Ce programme coordonne les activités des cantons, rassemble les informations et déploie une intense activité de marketing dans les pays et les branches-clefs. L'implantation concrète des entreprises est toutefois du ressort exclusif des cantons.

D'ici 2008, il est prévu d'affiner le concept de promotion helvétique. Il s'agit notamment de mieux cordonner les instruments de la promotion économique extérieure et de la promotion de l'image de la Suisse. Joseph Deiss a déclaré qu'il mettra le projet sur la table du gouvernement au cours de l'une des trois prochaines séances.

swissinfo et les agences

Faits

La Chambre basse a débattu mercredi de l'implantation des entreprises étrangères en Suisse.
Elle a accepté le crédit par 110 voix contre 49.
La base légale a été acceptée par 97 voix contre 32.
En 2004, 526 entreprises se sont installées en Suisse, créant 2289 postes de travail.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.