Le patron de La Poste jette l’éponge

Claude Béglé démissionne avec effet immédiat. Sous les feux de la critique depuis plusieurs semaines, le président du Conseil d'administration de La Poste a remis sa démission au gouvernement, a fait savoir mardi son avocat.

Ce contenu a été publié le 19 janvier 2010 - 20:16

Claude Béglé réagit à la «discussion polémique» de ces dernières semaines, aux «attaques injustifiées» contre sa personne, ainsi qu'à la «diffamation publique» dont il estime avoir été victime, précise le communiqué.

En fonction depuis moins d'un an, Claude Béglé a expliqué qu'il plaçait les intérêts de l'entreprise et de la Confédération, ainsi que ceux de tous ses collaborateurs au-dessus des siens. Son plus grand désir a été de servir La Poste au mieux de ses capacités et en toute bonne foi. Dans son texte, il rappelle également les difficultés auxquelles La Poste doit faire face et les défis à relever pour anticiper l'évolution du marché.

Dans une prise de position rendue publique mardi soir, le ministère suisse de la Communication (DETEC) indique que le gouvernement «évoquera mercredi la situation de La Poste après le retrait de M. Béglé».

Le DETEC précise que le ministre de la Communication Moritz Leuenberger a été informé vendredi des discussions que le groupe de travail chargé de se pencher sur les remous au sein du géant jaune a eues avec les membres du conseil d'administration, la direction et les cadres de La Poste. Moritz Leuenberger a informé ce mardi Claude Béglé de la teneur de ses discussions.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article