Les salaires à la hausse

Les salaires nominaux ont progressé en Suisse de 2,1% en 2009 par rapport à l'année précédente. Une progression qui découle de décisions prises avant que la crise n’atteigne son paroxysme.

Ce contenu a été publié le 23 avril 2010 - 13:17

En termes réels, cette croissance, la plus forte croissance salariale enregistrée depuis huit ans, représente 2,6%, compte tenu du taux annuel d'inflation négatif de - 0,5%.

La progression observée en 2009 fait grimper l'indice suisse des salaires nominaux à 107,1 points, par rapport à la base 100 établie en 2005. L'indice des salaires réels s'établit à 103,2 points, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS), dans son relevé annuel.

Avant la hausse de +2,1% des salaires nominaux en 2009, ceux-ci avaient progressé de +2,0% en 2008 et de +1,6% en 2007. Les augmentations salariales en termes réels, corrigés de l'inflation, ont atteint +2,6% en 2009, -0,4% en 2008 et +0,9% en 2007.

La progression enregistrée en 2009 découle des évolutions convenues en automne 2008 par les directions d'entreprise ou entre partenaires sociaux. A ce moment-là, la crise financière naissante n'avait pas encore atteint son niveau de pleine répercussion sur l'ensemble de l'activité économique, a rappelé l'OFS.

En 2009, les hausses salariales en termes nominaux ont bénéficié davantage aux employés du secteur secondaire (+2,3%) qu'à ceux du secteur tertiaire (+2,1%). Cette évolution se situe à l'inverse des années 2008 et 2007, où le taux de croissance des rémunérations avait été supérieur dans le secteur tertiaire.

swissinfio.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article