Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lune de miel économique pour la Suisse et la Turquie

Le président turc Abdullah Gül, en visite d'Etat, a fait la promotion économique de son pays vendredi à Zurich. Et la Suisse des affaires y a été attentive.

«La Turquie est l'homme sain de l'Europe», a déclaré Abdullah Gül lors d'une rencontre avec des représentants de l'économie… Selon les prévisions, la Turquie devrait être le pays d'Europe avec la croissance économique la plus importante d'ici 2017, a indiqué son président. Pour 2010, la croissance atteint 11%, cependant que le taux de chômage et l'inflation sont en baisse.

Abdullah Gül a invité les entreprises suisses à augmenter leurs échanges commerciaux avec la Turquie. «Nous nous efforçons de créer les conditions nécessaires», a-t-il assuré. Le président turc veut en particulier s'engager pour une ratification rapide de l'accord de double imposition signé l'année dernière avec la Confédération.

«Nous voulons encore renforcer nos liens économiques avec la Turquie», a déclaré de son côté la présidente de la Confédération Doris Leuthard. Selon elle, des progrès peuvent être faits dans les domaines du tourisme et de l'environnement.

Pour le président d'economiesuisse Gerold Bührer, la Turquie offre aussi de belles opportunités d'investissement dans les secteurs pharmaceutique et des machines. Actuellement, la Suisse investit environ trois milliard de francs dans ce pays. Plus de 450 entreprises helvétiques y sont actives.

Le président turc et son épouse Hayrünnisa sont arrivés jeudi en Suisse. Ils ont été reçus à Berne par le Conseil fédéral in corpore. Des entretiens ont suivis, lors desquels il a notamment été question de la question arménienne et de l'interdiction des minarets.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.