Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

LuxLeaks Stéphanie Gibaud, ancienne d'UBS, abandonnée par la France

Antoine Deltour risque dix ans de prison au Luxembourg. Son sort rappelle celui d’autres lanceurs d’alerte. Si certains sont protégés, comme Edward Snowden ou Hervé Falciani, d’autres sont nettement bien moins lotis, à l’image de Stéphanie Gibaud, ancienne d’UBS, qui a sûrement aidé le fisc français a récupérer des sommes colossales, mais qui se retrouve abandonnée et sans le sou.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 27 avril 2016)

×