Navigation

Skiplink navigation

Première plainte suisse liée à la Depakine, médicament contre l'épilepsie

La Dépakine est l'un des médicaments les plus vendus en Suisse pour soigner les personnes épileptiques ou bipolaires. Elle est aussi responsable de graves malformations foetales. Une première plainte a été déposée en Suisse. 

Ce contenu a été publié le 23 janvier 2017 - 08:56
swissinfo.ch/kr avec la RTS (Téléjournal du 22 janvier 2017)

Une procédure civile a été déposée devant le Tribunal de première instance de Genève contre le Centre hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) et le groupe Sanofi Aventis Suisse SA, domicilié à Vernier. La plaignante, Natascha Allenbach, est épileptique et a pris de la Dépakine pendant sa grossesse. En 2001, elle a mis au monde un enfant atteint du syndrome de valproate, une maladie directement liée à la prise de cet antiépileptique.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article