Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Migros: bond du bénéfice, hausse timide du chiffre d'affaires

Migros a enregistré une hausse confortable de son bénéfice, malgré la guerre des prix.

(Keystone)

Malgré une forte concurrence, le numéro un du commerce de détail en Suisse a réalisé, en 2006, son plus haut bénéfice net de ces dernières années. Migros affiche néanmoins une légère perte au niveau des parts de marché.

En dépit de la progression de sa rentabilité et la prise de décisions stratégiques l'an dernier, le géant orange est resté loin derrière son concurrent Coop en matière de développement.

Par rapport à 2005, le bénéfice net du groupe a progressé de 7,9% à 754 millions de francs, atteignant son plus haut niveau de ces dernières années, a communiqué Migros mercredi.

Quant au chiffre d'affaires, le numéro un du commerce de détail en Suisse avait déjà annoncé en janvier dernier qu'il dépasserait la barre des 20 milliards pour 2006. Sur l'ensemble de l'exercice, celui-ci a précisément crû de 1,3% à 20,6 milliards.

Au niveau opérationnel et après restructuration, le résultat d'exploitation de Migros a pour sa part progressé de 4,1% à 632 millions. Le bénéfice du groupe est supérieur à ce dernier en raison de meilleures recettes financières et d'une hausse modérée des impôts.

Dans les seules activités de ventes au détail, le chiffre d'affaires global, activités à l'étranger comprises, a crû de 1,8% à 17,7 milliards de francs. Sur le seul marché suisse, les coopératives Migros et les sociétés affiliées que sont Globus, Migrol, Ex Libris et le magasin en ligne LeShop, ont généré un chiffre d'affaires de 17,5 milliards de francs, en progression de 1,9% par rapport à l'année précédente. Migros a néanmoins enregistré une perte des parts de marché (-0,2%).

Stagnation pour les coopératives

En ce qui concerne les dix coopératives Migros, leur chiffre d'affaires n'a pour sa part progressé que très peu «dans un marché très disputé», précise le communiqué. Les ventes affichent une croissance de 0,3% à 14,7 milliards, soit 47 millions de francs de plus qu'en 2005.

Une stagnation qui, selon le géant orange, s'explique par des baisses de prix à hauteur de 100 millions, par l'extension de l'assortiment à bas prix M-Budget et par le programme de rénovation des magasins mis en place par les coopératives.

Le groupe précise par ailleurs que les prix des produits Migros ont baissé en moyenne de 1%, ceci alors que le renchérissement en Suisse a atteint 1,1%. Quant au nombre de lieux de vente, y compris ceux situés à l'étranger, il est resté inchangé à 590 en 2006.

Au niveau du personnel, Migros occupait 79'194 collaborateurs l'an dernier, soit 2,2% de moins qu'en 2005. Offrant 2800 places d'apprentissage dans quelque 37 professions, le géant orange fera bénéficier ses collaborateurs de ses bons résultats en leur remettant une prime de remerciement de 500 francs.

Coop plus offensive

Sur le plan de la rentabilité, celle de Migros est toutefois inférieure à celle qu'affiche son concurrent Coop, numéro deux de la distribution.

En mars dernier, Coop avait en effet annoncé une hausse de son bénéfice net 2006 de 14,8%, à 310 millions de francs et une progression de son chiffre d'affaires de 4,6 % à 14,7 milliards de francs.

Migros indique toutefois que des décisions importantes pour le développement du groupe ont été prises l'an dernier. L'acquisition du voyagiste Travelhouse, le partenariat avec Air Berlin, la participation dans Cash+Carry Anghern et la reprise en vue de Denner en sont les points forts.

Pour 2007, le patron de Migros Herber Bolliger s'attend à ce que la guerre des prix se poursuive. Il prévoit néanmoins une croissance de 1% et des baisses de prix à hauteur de 100 millions de francs.

Selon lui, les résultats 2007 pourraient être moins bons que ceux de 2006. il estime par contre qu'il est impératif de maintenir à son niveau le bénéfice d'exploitation.

swissinfo et les agences

Faits

Bénéfice consolidé 2006: 754 millions de francs (+7,9%)
Chiffre d'affaires 2006: 20,644 milliards de francs (+1,3%)
Perte de parts de marché 2006: de 24,3% à 24,1%
Nombre de collaborateurs 2006 : 79'194 (-2,2%)

Fin de l'infobox

Migros

Migros a été fondée en 1925 par Gottlieb Duttweiler. Son idée était de supprimer les intermédiaires, d'où le nom Migros (la moitié au prix de détail, l'autre au prix de gros).

Migros est aujourd'hui le numéro un suisse du commerce de détail et le plus gros employeur du pays.

Migros est également un groupe organisé en coopérative, qui comprend ses propres entreprises de production, des écoles pour la formation des adultes, des agences de voyage, des stations-service, des librairies, un journal et une banque.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×