Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Novartis phagocyte l'Américain Chiron

Chiron est le leader mondial des vaccins antigrippaux et numéro cinq des vaccins en général.

(Keystone)

Le groupe pharmaceutique suisse a conclu un accord définitif de fusion avec le numéro cinq mondial des vaccins. Une opération à 6,5 milliards de francs.

Chiron vient d'obtenir une commande du gouvernement américain sur la livraison d'un vaccin contre une variante de la grippe aviaire H5N1.

Les administrateurs indépendants de Chiron «approuvent à l'unanimité la proposition améliorée de 45 dollars par action en espèces», indique Novartis.

Pour rappel, ces derniers avaient auparavant refusé une offre de 40 dollars cash par action, la jugeant «inadéquate».

Cet accord de fusion doit permettre à la multinationale suisse de phagocyter un groupe américain qu'elle contrôle déjà à 42%.

Il faudra encore que l'accord obtienne l'aval de la majorité des actionnaires de Chiron autres que Novartis. Les autorités concernées (anti-monopole) devront aussi donner leur feu vert.

Synergies en millions de dollars

L'acquisition totale permettra de dégager des synergies annuelles de l'ordre de 200 millions de dollars pour les trois années à venir, précise Novartis.

Selon la multinationale, l'opération renforcera les capacités de Chiron à mieux satisfaire les besoins des patients grâce à des vaccins de grande qualité.

Elle permettra surtout à Novartis d'entrer sur un marché des vaccins en croissance dynamique.

La multinationale souhaite en effet «donner un nouvel élan aux activités vaccins», indique Daniel Vasella, son patron.

La croissance du marché des vaccins devrait s'accélérer et doubler au cours des cinq prochaines années pour dépasser la barre des 20 milliards de dollars en 2009 (9,6 milliards de dollars en 2004), prédit Novartis.

Structurellement, les activités «vaccins» et «diagnostics» de Chiron formeront une nouvelle division au sein de Novartis.

Quant aux activités biopharmaceutiques du groupe américain, elles seront intégrées dans la division pharma du géant bâlois.

Gros efforts de valorisation

Principal fournisseur de vaccins antigrippaux dans le monde, Chiron produit aussi des vaccins contre la rage, l'encéphalite à tiques, la poliomyélite, les oreillons, la rougeole, la rubéole, le tétanos et la diphtérie.

Le gouvernement américain vient de lui commander plusieurs millions de doses d'un vaccin contre une variante de la grippe aviaire H5N1 (pour 62,5 millions de dollars).

Le groupe américain a perdu dernièrement d'importantes parts de marché face à ses principaux concurrents GlaxoSmithKline et Sanofi-Aventis.

Chiron a besoin de gros efforts de valorisation, avait d'ailleurs indiqué Daniel Vasella à fin septembre.

L'entreprise californienne a connu des problèmes avec une usine de production du vaccin antigrippal Flurivin en Angleterre. Celle-ci s'était vue retirer sa licence avant de pouvoir récemment reprendre la production.

swissinfo et les agences

Faits

Chiron a été fondé en 1981.
Le groupe a son siège à Emeryville (Californie)
Chiron est le cinquième producteur mondial de vaccins.
Chiffre d'affaires 2004: 1,7 milliards de dollars.
5400 employés dans le monde.
Novartis détenait déjà 42% de l'Américain.
Le coût de l'acquisition totale se monte à 5,1 milliards de dollars.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.