Navigation

Skiplink navigation

Vers une ouverture des frontières de l’agriculture suisse

Contenu externe

Le gouvernement suisse veut ouvrir les frontières aux produits agricoles. Sa nouvelle stratégie de politique agricole, prévue dès 2022, propose notamment d'intensifier les accords de libre-échange et de réduire la protection douanière en vigueur en Suisse. 

Ce contenu a été publié le 02 novembre 2017 - 08:59
swissinfo.ch avec la RTS et l'ats/kr (Téléjournal du 1er novembre 2017)

La compétitivité accrue des concurrents internationaux, les changements climatiques, la croissance démographique ou les progrès engendrés par la biotechnologie placent le secteur face à de grands défis. La nouvelle politique agricole (PA22+) prend en compte ces évolutions en renforçant l’orientation sur les marchés et en stimulant les entreprises. 

L'objectif principal du programme, appelé à succéder à celui de 2013, est d'établir des connexions entre les marchés suisses et internationaux, a expliqué devant la presse le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann. Le recours aux accords de libre-échange est primordial, selon lui. A court et à moyen termes, des accords devraient d'ailleurs être signés en Asie et en Amérique. 

La stratégie présentée par le Conseil fédéral doit encore être discutée. Le Parlement doit en prendre connaissance et en discuter. La procédure de consultation sera lancée ensuite, probablement au quatrième trimestre 2018. Le message sera soumis aux Chambres fédérales en été 2019 et le texte devrait entrer en vigueur en 2022.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article