Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Politique monétaire: la BNS poursuit le statu quo

Sans surprise, la Banque nationale suisse (BNS) opte une nouvelle fois pour le statu quo de sa politique monétaire pour soutenir la reprise encore vulnérable. L'institution monétaire révise néanmoins en nette hausse sa prévision de croissance pour l'année en cours.

La BNS a maintenu jeudi la marge de fluctuation de son taux directeur, le Libor à trois mois, entre 0,0% et 0,75%. Elle a ramené la marge de fluctuation du taux Libor à ce bas niveau il y a plus d'une année déjà, visant un taux d'intérêt dans le bas de la fourchette, à 0,25%.

La Banque centrale européenne, de même que la Banque d'Angleterre, ont elles aussi maintenu la semaine passée leurs taux de référence respectifs aux niveaux historiquement bas de 1% pour la première et de 0,5% pour la seconde.

Dans ses nouvelles prévisions pour l'économie suisse, la BNS se montre nettement plus optimiste qu'il y a trois mois et que la plupart des instituts de recherches conjoncturelles. Pour 2010, elle anticipe désormais une croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de 2%, contre 1,5% précédemment.

Concernant l'inflation, la BNS table dorénavant sur un taux de renchérissement de 0,9% pour 2010, au lieu de 0,7% trois mois plus tôt. Elle révise également en légère hausse son estimation pour l'année prochaine, à 1,0% (+0,9% auparavant), et à 2,2% pour 2012.

Ces prévisions indiquent que la stabilité des prix n'est pas menacée à courte échéance. Reste que l'actuelle politique monétaire expansionniste ne pourra pas être poursuivie au cours des trois prochaines années sans mettre en péril cet équilibre à moyen ou long terme, note la BNS.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.