A Genève, les démineurs sont constamment sur la brèche

Un colis suspect qui traîne dans un endroit inhabituel et les démineurs entrent en action. Même si l’immense majorité des cas sont de fausses alertes, ces hommes de la police genevoise doivent être prêts à tout. En 2016, ils seront intervenus plus d’un jour sur deux.

Ce contenu a été publié le 15 décembre 2016 - 08:45
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 14 décembre 2016)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article