Navigation

Une consultation virtuelle pour limiter les coûts de la santé?

Plus de 300 acteurs de la politique de la santé se sont réunis lundi à Berne pour la cinquième conférence nationale sur la santé. Les mesures à prendre pour réduire les coûts de la santé ont été au cœur des débats. ​​​​​​​ 

Ce contenu a été publié le 30 janvier 2018 - 08:45
swissinfo.ch avec la RTS/kr (Téléjournal du 29 janvier 2018)

«Depuis des années, l'augmentation des coûts de la santé est plus forte que celle des coûts de la vie et des salaires», a déclaré en ouverture le ministre de la santé Alain Berset. Cette citation émanant d'un message du Conseil fédéral date de 1991, a-t-il révélé ensuite. 

Depuis, les coûts de la santé ont encore fortement augmenté et cette évolution ne s'arrêtera pas. La question est de savoir pourquoi ils augmentent, notamment peut-être en raison de mauvaises incitations. Pour Alain Berset, il importe que tous les acteurs s'attellent rapidement et de façon énergique au dossier. 

La consultation à distance par vidéo est l’une des pistes explorées pour réduire les coûts de la santé. Elle se pratique déjà dans certaines pharmacies:

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.