Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Santé Le Conseil des Etats refuse de restreindre la publicité pour le tabac

En 2014, une personne de plus de 15 ans sur quatre fumait. 

En 2014, une personne de plus de 15 ans sur quatre fumait. 

(Keystone)

La loi sur le tabac a été renvoyée au gouvernement. Le Conseil des Etats a rejeté mardi 14 juin les propositions du gouvernement en lui demandant de revoir largement sa copie. La publicité pour le tabac ne devrait ainsi pas être restreinte.

La loi sur les produits du tabac avait déjà été fortement contestée en consultation, les milieux de la santé la jugeant trop timorée, l'industrie trop invasive. Les arguments de cette dernière ont prévalu dans les rangs des sénateurs. La majorité estime que la loi va beaucoup trop loin et interfère avec les principes de l'économie de marché.

tabac

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le projet du gouvernement vise notamment à interdire les réclames pour les produits du tabac sur les affiches dans l'espace public, dans les cinémas, dans la presse écrite et sur Internet. La remise d'échantillons gratuits devrait aussi être prohibée alors que l'octroi de rabais sur le prix des cigarettes ne serait que partiellement autorisé.

Le parrainage de festivals et d'open air d'importance nationale continuerait d'être légal mais pas celui de manifestations internationales. Il resterait possible de faire de la publicité sur des articles de consommation courante ou dans les points de vente. La promotion directe par des hôtesses serait encore autorisée, de même la publicité personnelle adressée à des consommateurs adultes.

Une limitation de la publicité pour les produits du tabac aurait-elle une influence sur le nombre de fumeurs? Laissez-nous votre commentaire!

swissinfo.ch avec la RTS et les agences (Téléjournal du 14 juin 2016)

×