Navigation

Mais comment en est-on arrivé là?

C’est la question qui domine la semaine politique. Comment au sein d’une entreprise qui brasse 8 milliards de chiffre d’affaires et occupe 50'000 collaborateurs, a-t-on pu en arriver à des falsification comptables comme celle de CarPostal? 

Ce contenu a été publié le 13 février 2018 - 11:26
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 12 février 2018)

Tous les regards se tournent vers la directrice de La Poste Susanne Ruoff, mais les choses sont certainement plus compliquées.

Contenu externe


De 2008 à 2010, il a présidé le Conseil d’administration de La Poste. Claude Béglé dit ne pas avoir été au courant des surfacturations de CarPostal.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.