Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Simonetta Sommaruga «La Suisse n’est pas un pays de transit» pour réfugiés

La ministre de la justice Simonetta Sommaruga s'est exprimée jeudi sur la situation à Côme en Italie, où de nombreux réfugiés refoulés par la Suisse sont en attente. «C'est dur à supporter», mais la Suisse ne deviendra pas un pays de transit, a-t-elle assuré. 

«De telles situations ne devraient plus avoir cours en Europe», a-t-elle dit lors de sa traditionnelle rencontre d'été avec les médias à Berne. Plus de 500 réfugiés attendent à Côme. 

Cependant, la plupart de ces réfugiés ne veulent pas obtenir l'asile en Suisse, mais poursuivre leur route vers l'Europe du Nord et l'Allemagne, a assuré Simonetta Sommaruga

Et la Suisse ne souhaite pas devenir un pays de transit pour ces réfugiés, a-t-elle clairement indiqué. Notamment pour des questions de sécurité: on doit pouvoir enregistrer toute personne entrant en Suisse, surtout dans le contexte actuel.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lors de sa présentation devant la presse, la ministre n’a répondu à aucune question. Le correspondant parlementaire Pierre Nebel analyse cette communication minimale.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 11.08.2016)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.