Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Subprime: UBS et Credit Suisse sur la sellette aux USA

Alors que les débats sur la réforme financière s'intensifient, huit établissements, dont UBS et Credit Suisse, feraient l'objet d'enquêtes au sujet de leurs agissements pendant la crise. Les deux banques suisses vont collaborer avec les autorités.

Il y a un mois, le gendarme américain de la Bourse, la SEC, annonçait le dépôt d'une plainte contre Goldman Sachs et l'un de ses traders, le français Fabrice Tourre. Motif: la banque d’affaires aurait trompé des clients en leur vendant des CDO, des produits dérivés adossés à des prêts immobiliers à risque, les fameux «subprime» à l'origine de la crise financière.

De leur côté, UBS et Credit Suisse ont confirmé vendredi avoir reçu une injonction à comparaître lancée par le parquet new-yorkais, ajoutant qu’ils vont collaborer avec les autorités américaines. Celles-ci enquêtent au sujet des CDO, des produits dérivés adossés à des prêts immobiliers à risque, les fameux «subprime» à l'origine de la crise financière.

Plusieurs grandes banques internationales se retrouvent sur la sellette aux Etats-Unis au sujet de leurs agissements, alors que les débats sur la réforme financière s'intensifient.

Au total huit établissements feraient l'objet d'enquêtes, selon la presse américaine. Bank of America, dont la filiale Merrill Lynch est visée, Citigroup, le Crédit Agricole et Deutsche Bank ont confirmé jeudi avoir reçu la veille une notification des autorités judiciaires.

Plusieurs banques auraient transmis aux agences de notation des informations trompeuses, afin de garantir aux CDO une bonne note.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.