Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss a trouvé un accord avec ses pilotes

Swiss et ses pilotes régionaux ont trouvé un accord.

(Keystone)

Au terme d'une négociation-marathon, la compagnie aérienne Swiss est parvenue vendredi soir à un accord avec les pilotes de sa flotte régionale.

La promesse de négocier prochainement une nouvelle convention collective de travail (CCT) permet ainsi d'éviter les grèves et les renvois promis de part et d'autre.

L'accord est tombé vendredi en fin de soirée. Les représentants de la direction et du syndicat Swiss Pilots (qui regroupe les anciens pilotes Crossair) s'étaient assis jeudi soir à la table des négociations. Celles-ci ont duré une bonne partie de la nuit, puis elles ont repris vendredi matin, après une courte pause.

Aucune solution ne se présentait encore vendredi en fin de journée, mais les deux parties avaient toutefois annoncé être confiantes quant à l'aboutissement des tractations.

«Après des discussions intensives, les deux parties se sont mises d'accord sur une déclaration commune», concrétisée dans la signature d'un «Memorandum of Understanding», indiquent Swiss et Swiss Pilots dans des communiqués identiques diffusés vendredi soir. Ils y soulignent leur volonté de coopération en tant que partenaires sociaux.

Nouvelle CCT à négocier


L'accord met ainsi fin à un conflit qui dure depuis fin octobre, date de la l'arrivée à échéance de la précédente CCT. Il inclut un calendrier de négociations pour mettre au point une nouvelle Convention d'ici fin mars. Les tractations débuteront en février.

Au cœur du conflit: les conditions de travail et de salaire des 300 pilotes régionaux. Au lieu de renouveler leur CCT, la direction leur avait proposé des contrats individuels, à signer impérativement avant le 31 décembre. Or ceux-ci fixaient des conditions moins favorables et supprimaient notamment les augmentations automatiques liées aux années de service.

Le ton est rapidement monté. Swiss Pilots brandisait la menace de la grève tandis que de son côté, la compagnie avait promis de licencier les récalcitrants au 31 mars et se disait prête à engager des pilotes remplaçants dès janvier.

swissinfo et les agences

Faits

Issue de la fusion des anciennes Swissair et Crossair, Swiss a décollé le 31 mars 2002, avec 133 avions et quelque 10'000 employés.
Au vu de ses pertes, la compagnie a été progressivement réduite à 82 avions et 6500 postes de travail.
En mars 2005, Swiss a été rachetée par Lufthansa. Son intégration dans le groupe allemand est en cours.
Depuis ses débuts, Swiss est en conflit avec ses pilotes régionaux (ex-Crossair), qui revendiquent les mêmes conditions salariales que leurs collègues de l'ex-Swissair.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.