Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss Re supprime jusqu'à 2'000 postes

Swiss Re est aujourd'hui le leader mondial de la réassurance.

(Keystone)

Le groupe suisse de réassurance va licencier davantage que prévu. D'ici fin 2007, il va supprimer près de 18% de ses effectifs. Le site de Zürich est aussi touché.

La restructuration intervient après le rachat du groupe américain GE Insurance Solutions qui a fait de Swiss Re le numéro un mondial de la branche.

Swiss Re emploie actuellement environ 11'400 personnes. Avant le rachat, son effectif était de quelque 8'000 employés.

D'ici fin 2007, le réassureur zurichois va supprimer jusqu'à 2'000 postes de travail, «dans le cadre d'un programme d'optimisation d'efficience», annonce-t-il mardi.

Dans un premier temps, quelque 250 postes de cadres ont déjà été biffés, précise le communiqué.

Selon le groupe, les réductions d'emplois vont contribuer à augmenter l'efficacité et à garantir la compétitivité de Swiss Re. Elles se feront par le biais de fluctuations naturelles, mais aussi de licenciements.

La restructuration touche notamment les sites de Zurich, Londres, Munich, ainsi qu'aux Etats-Unis, Kansas City et Armonk.

La société a précisé qu'elle versera des indemnités aux collaborateurs concernés et qu'elle les soutiendra pour la recherche d'un nouvel emploi.

Déjà annoncés

Début juin, Swiss Re avait finalisé le rachat de GE Insurance Solutions, devenant ainsi numéro un mondial de la réassurance devant Munich Re, mais également le réassureur le plus diversifié du monde.

Le groupe zurichois avait acquis le pôle assurances de General Electric (GE) pour un montant total de 7,4 milliards de dollars (9,1 milliard de francs).

Une baisse massive du nombre d'emplois avait déjà été prévue, mais leur nombre est plus important qu'annoncé en janvier. Swiss Re parlait alors de 1'700 suppressions d'emplois.

En 2005, le réassureur a vu son bénéfice net chuter de 40% à 1,5 milliard de francs, après avoir subi de plein fouet les catastrophes naturelles de l'année passée.

swissinfo et les agences

En bref

Comme son nom l'indique, la réassurance consiste à assurer les assureurs.

Swiss Re assure ainsi d'autres compagnies d'assurance contre des risques élevés, tels des catastrophes naturelles.

Son principal concurrent est le groupe allemand Munich Re.

Aujourd'hui, Swiss Re est passé devant lui pour devenir numéro un mondial du secteur. Il est aussi leader dans le domaine de la réassurance vie.

La compagnie suisse a été créée en 1863 suite au grand incendie de la ville de Glaris. Elle a son siège à Zurich.

Avec le rachat de GE Insurance Solutions, Swiss Re devrait obtenir un volume de primes estimé à 46 milliards de francs et des actifs pour 265 milliards.

Fin de l'infobox


Liens

×