Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Terrorisme Après les attentats du Caire, le recueillement des coptes suisses

L’émotion était vive dimanche au sein de la communauté copte de Suisse. A l’église copte de Genève, un hommage a été rendu aux 29 victimes de l’attaque perpétrée vendredi par groupe djihadiste Etat islamique contre les chrétiens d’Egypte. Reportage. 

«On n’attend pas d’être protégé par quelqu’un. On est protégé par notre Dieu», commentait une fidèle, hier à l’issue du culte à Genève. Pour faire face à l’horreur, ces coptes de Suisse puisent leur force dans la foi.

(1)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vendredi, dans le centre de l’Egypte, des hommes masqués ont ordonné aux chrétiens se rendant dans un monastère de descendre de l'autocar et d'abjurer leur foi. C'est ce qu'ont raconté les rescapés de l'attaque. 

«Ils leur ont demandé de renier leur foi chrétienne un à un, mais tous ont refusé», lâche dans un souffle père Rashed. Alors les hommes armés les ont froidement abattus, en leur tirant dans la tête. 

Au total, 29 personnes, dont de nombreux enfants, ont été tuées dans cette attaque, que le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiquée. 

La Suisse condamne l’attaque 

En Suisse, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a condamné «avec la plus grande fermeté cet attentat sanglant». Dans une prise de position, il a exprimé «sa profonde sympathie aux familles et aux proches des victimes». La présidente de la Confédération Doris Leuthard a envoyé une lettre de condoléances à son homologue égyptien.

Fin de l'infobox

 

swissinfo.ch avec la RTS/ kr (Téléjournal du 28.05.2017)

×