Que faire des islamistes libérés, mais non déradicalisés?

Libérés, deux Irakiens condamnées en Suisse pour avoir formé une cellule du groupe Etat islamique demandent l’asile à la Confédération. Ils estiment que leur vie serait menacée en cas de renvoi. Un cas difficile à traiter pour les autorités. 

Ce contenu a été publié le 29 mars 2017 - 08:55
swissinfo.ch avec la RTS/kr (Téléjournal du 28 mars 2017)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article