Navigation

Skiplink navigation

Toujours plus près d’un accord avec la Chine

La Suisse et la Chine ont signé un mémorandum d'entente prévoyant l’ouverture prochaine de négociations sur un accord de libre-échange entre les deux pays. Cette signature a eu lieu à Pékin en présence de la présidente de la Confédération Doris Leuthard et du président de la République populaire de Chine Hu Jintao.

Ce contenu a été publié le 13 août 2010 - 15:36

Ce mémorandum d'entente marque la fin de l'étude conjointe de faisabilité d'un accord de libre-échange, démarrée en novembre dernier. Ce texte a été signé par l'ambassadeur Blaise Godet, au nom du Département fédéral de l'économie, et par un représentant du ministère du commerce chinois.

L’étude de faisabilité a conclu que «les économies de la Suisse et de la Chine sont complémentaires et qu'un accord de libre-échange de large portée améliorerait de manière significative les conditions-cadre de la coopération économique», indique la Confédération.

«Dès que les indispensables procédures internes seront achevées, les négociations relatives à un accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine pourront commencer», précise-t-elle encore.

La Chine est depuis 2002, le principal partenaire commercial de la Suisse en Asie et les relations commerciales nouées entre les deux pays connaissent une évolution très dynamique.

Selon les autorités suisses, la Chine est actuellement le troisième fournisseur et le quatrième débouché pour les exportations suisses, derrière l'Union européenne, les Etats-Unis et le Japon.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article