Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouveau résultat record pour UBS

Enième résultat record pour l'UBS.

(swissinfo.ch)

Le numéro un bancaire helvétique a dégagé au premier semestre un bénéfice net de 6,6 milliards de francs, soit une hausse de 40% par rapport à la même période de 2005.

UBS réalise ainsi un nouveau résultat record. Et dépasse nettement les attentes des analystes.

Au premier semestre 2006, l'afflux net d'argent frais a progressé de 27%, à 84,3 milliards de francs, indique la première banque suisse dans un communiqué publié mardi.

Le bénéfice net progresse de 40% à 6,6 milliards de francs, un résultat nettement supérieur aux attentes des analystes.

Chef des finances de l'UBS, Clive Standish se félicite de cette solide performance qui intervient malgré la correction du marché survenue à la mi-mai.

Rien que pour le deuxième trimestre, le bénéfice net se monte à 3,15 milliards de francs, en augmentation de 47% sur douze mois.

Les activités financières ont généré 3,03 milliards, progressant de 51% sur un an. Mais ce résultat, même s'il dépasse les prévisions des experts, correspond à un recul de 0,5% par rapport au plus haut historique des trois premiers mois de l'année.

Gestion de fortune en hausse

D'avril à juin, l'afflux net d'argent frais a augmenté de 17%, pour s'inscrire à 36,3 milliards de francs. Quelque 31,2 milliards proviennent de la gestion de fortune au niveau mondial, alimentée par des entrées record issues de clients asiatiques et européens.

Aux Etats-Unis, l'afflux net d'argent a reculé, en raison de l'échéance annuelle de l'impôt sur le revenu.

Malgré la dégradation des conditions de marché, le groupe reste confiant pour l'exercice 2006. «L'année se soldera une fois encore par de bons résultats», déclare le patron de l'UBS Peter Wuffli dans le communiqué.

Les résultats du deuxième semestre pourraient néanmoins refléter une tendance saisonnière plus normale, soit une accalmie après un début d'année solide.

La détérioration des conditions de négoce, les inquiétudes géopolitiques et les incertitudes liées à l'évolution de la croissance économique continuent de peser sur les investissements.

Semestre historique de CSG

Au début du mois, la deuxième banque helvétique Credit Suisse Group avait également annoncé un excellent résultat au premier semestre 2006.

Il s'agissait même du meilleur résultat semestriel de son histoire avec un bénéfice net de 4,76 milliards de francs, soit 68% de plus qu'à la même période de 2005.

swissinfo et les agences

Faits

A fin juin 2006, UBS employait 71'882 personnes, 2'313 de plus qu'à fin 2005.
En Suisse, les collaborateurs étaient 25'904, 0,5% de moins qu'à fin 2005.
En Asie Pacifique, la banque a progressé de 18% et compte 6'388 employés.
En Amérique, le nombre de collaborateurs a augmenté de 3% à 27'874.
En Europe, la hausse est de 6% à 11'716 personnes.

Fin de l'infobox

En bref

- L'UBS est la septième plus grande banque du monde au vu de sa valeur en bourse et la plus grande d'Europe au vu de ses actifs.

- L'actuel numéro un bancaire helvétique a été créé en 1998 lors de la fusion entre l'Union de banques suisses (UBS) et la Société de banques suisses (SBS).

- UBS et Credit Suisse Group (deuxième banque suisse) réalisent ensemble 50% du bilan total de toutes les banques suisses.

- Les activités des deux groupes bancaires contribuent pour 10% au Produit intérieur brut de la Suisse.

Fin de l'infobox


Liens

×