Navigation

Skiplink navigation

Sale temps pour le prêt-à-porter

Après Bata, Switcher et Vögele, c’est la chaîne de magasins de vêtements Yendi qui risque de disparaître, victime notamment de la concurrence du commerce en ligne. Une centaine de boutiques et 500 emplois sont menacés en Suisse.

Ce contenu a été publié le 13 avril 2017 - 09:05
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 12 avril 2017)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article