Navigation

El America latina pasa

Fictions ou documentaires colombiens, brésiliens, cubains, mexicains, chiliens ou guatémaltèques, musique, lectures : l'Institut universitaire genevois d'études du développement propose Filmar en America latina, un nouveau festival aux allures de fête.

Ce contenu a été publié le 11 novembre 1999 - 14:41

Fictions ou documentaires colombiens, brésiliens, cubains, mexicains, chiliens ou guatémaltèques, musique, lectures et Bar du Sud : l'Institut universitaire genevois d'études du développement propose, sous le titre «Filmar en America latina», un nouveau festival aux allures de fête. Vingt-cinq oeuvres seront projetées, certaines en présence de leur réalisateur, tels le Brésilien Cesar Paes ou la Colombienne Catalina Vidar. Pour voyager jusqu'au 25 novembre.

1er Festival «Regards sur les cinémas d'Amérique latine». Ça n'a l'air de rien, comme ça, mais, non content d'être le premier du nom, «Filmar en America latina» est surtout la première manifestation uniquement consacrée aux films latino-américains en Suisse. Et un pion de plus à avancer sur l'échiquier de la programmation suisse romande. A la suite du Festival de films de Fribourg, consacrés à l'Asie, l'Afrique et l'Amérique du Sud, et de sa sélection Films du Sud qui sont diffusés à travers le pays durant toute l'année, la Suisse romande offre une place de plus en plus large à des cinématographies que l'exploitation commerciale réduit d'ordinaire à une portion pour le moins congrue.

Mais la frugalité n'exclut pas l'appétit et on reste toujours frappé de découvrir combien les films du Sud attirent le public d'ici. Parmi les multiples explications à ce succès, le fait, sans doute, que les descriptions sociales, les rapports simples entre êtres humains, la diffusion d'une culture de l'oral et du clan qui sont décrits dans ces films nous est beaucoup plus proche que les fantasmes mondialisateurs des productions courantes, si attentives à ne jamais froisser même le plus petit dénominateur commun.

On parle beaucoup du Festival de films de Fribourg et de son importance dans la diffusion de cette culture. Mais il faut aussi souligner les efforts des Genevois de Cinéma des Trois Mondes, association créée en 1985, d'abord petit ciné-club, multiplie aujourd'hui les manifestations. «Filmar en America latina» est sa dernière réussite.

Thierry Jobin

1er Festival «Regards sur les cinémas d'Amérique latine». Genève, Alhambra et les Scala. Jusqu'au 25 novembre. Rens. : 022/906 59 27.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.