Election à la présidence du Parti socialiste

Le duo composé de Mattea Meyer et Cedric Wermuth est favori pour prendre la succession de Christian Levrat à la tête du PS (archives). KEYSTONE/LAURENT GILLIERON sda-ats
Ce contenu a été publié le 17 octobre 2020 - 05:20
(Keystone-ATS)

Le Parti socialiste se réunit ce samedi en congrès en ligne, à cause du coronavirus, pour désigner le ou les successeurs de Christian Levrat à la présidence. Cédric Wermuth et Mattea Meyer sont les grands favoris et devraient être élus coprésidents.

Le congrès, qui devait se tenir à Bâle, se déroule sous forme numérique en raison du nombre croissant de cas de coronavirus. La présidence veut ainsi protéger les participants. De plus, certains délégués n'auraient pas pu se rendre à Bâle à cause des mesures de quarantaine.

Après un discours du président sortant Christian Levrat, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga interviendra depuis Berne. Les délégués procèderont ensuite à l'élection à la présidence, à la vice-présidence et au comité directeur avant un discours du ministre de la santé Alain Berset.

Les délégués doivent aussi donner les recommandations de vote pour les votations fédérales du 29 septembre sur l'initiative "entreprises responsables - pour protéger l'être humain et l'environnent" (initiative pour des multinationales responsables), et l'initiative "pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre" (initiative contre le commerce de guerre).

Partager cet article