Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Elections07: les Verts prennent leur envol

(swissinfo.ch)

Les écologistes se profilent comme les grands gagnants des élections fédérales de l'automne. Pour la première fois, ils dépasseraient la barre des 10% de l'électorat.

Le rapport des Nations Unies sur le climat leur a donné un gros coup de pouce, indique le 3e baromètre électoral établi par l'institut gfs.berne pour le compte de SRG SSR idée suisse.

Si les élections à la Chambre basse du Parlement avaient lieu aujourd'hui, les Verts récolteraient 10,7% des voix. A cela s'ajoutent encore les 1,5% prédits pour les Verts libéraux (écologistes qui se situent à droite de l'échiquier politique).

Le sondage de l'institut gfs.berne a été réalisé durant la seconde quinzaine du mois de mars. Or ses prévisions ont d'ores et déjà reçu une première confirmation lors des législatives zurichoises de la mi-avril.

Dans ces élections cantonales, qui sont considérées comme un test grandeur nature des élections fédérales, les Verts ont en effet remporté 19 sièges (+ 5 par rapport aux précédentes élections) et les Verts libéraux 10 (+10).

Le climat, un problème majeur

Lors des élections fédérales de 2003, les Verts avaient recueilli 7,4% des suffrages et le dernier baromètre électoral, en janvier dernier, les créditait de 9% pour l'automne. Avec désormais 10,7% des intentions de vote, la progression est donc évidente.

«La principale modification depuis le 2e baromètre concerne l'importance de la problématique liée à l'environnement et au climat», commente l'institut gfs.berne. C'est en effet durant cet intervalle que les Nations Unies ont publié un rapport alarmant sur le changement climatique.

Selon le sondage, 14% des Suisses se disent «très menacés» et 45% «menacés» par ce changement. Désormais, l'environnement et le climat pointent à la deuxième place des préoccupations des Suisses, juste derrière l'intégration des étrangers, alors que jusqu'à présent, ils naviguaient entre la 8e et la 10e position.

Chez les sondés qui estiment que l'environnement constitue un thème prioritaire, 67% pensent que les Verts sont les plus compétents pour résoudre les problèmes. Parmi tous les autres partis, ce taux de confiance atteint, au mieux, 7%.

Les Verts, qui réagissent de manière particulièrement sensible à ces problèmes et qui peuvent faire des propositions, sont ceux qui retirent le plus de profit politique de cette inquiétude, conclut l'institut gfs.berne. Or cela se traduit aussi en intention de votes.

Conseiller national

Le Conseil national est la Chambre basse du Parlement fédéral suisse. Il est composé de 200 conseillers nationaux (appelés aussi députés ou ...

Front assez stable

Pour le reste, ce nouveau sondage confirme ce qu'avaient déjà laissé entrevoir les deux précédents: le front politique reste assez stable en ce que concerne les quatre partis gouvernementaux.

Si l'on votait aujourd'hui, l'Union démocratique du centre (droite nationaliste) resterait le premier parti du pays avec 26,2% des voix (26,7% aux dernières élections fédérales). Le Parti socialiste se maintient également avec 22,6% des intentions de vote (23,3%).

La progression de ces deux partis est enrayée, car la bipolarisation qui marquait le paysage politique suisse depuis 1995 touche à sa fin, explique l'institut gfs.berne.

Quant aux deux partis du centre de l'échiquier politique, ils enregistrent des tendances différentes. Le Parti radical-démocratique (droite) devrait poursuivre sa chute avec 15,6% des intentions de vote (17,3% en 2003), tandis que le Parti démocrate-chrétien (centre-droit) semble être parvenu à enrayer la perte de ses électeurs avec 14,6% des intentions de vote (14,4% en 2003).

swissinfo, Olivier Pauchard

En bref

Ce sondage est le 3e d'une série de huit en vue des élections fédérales du 21 octobre 2007.
2024 personnes représentatives ont été interrogées durant la seconde quinzaine de mars dans toutes les zones linguistiques du pays.
Il ne concerne que la répartition des sièges à la Chambre du peuple (Conseil national).
La marge d'erreur est de plus ou moins 2,2%.

Fin de l'infobox

Faits

Principaux résultats du sondage:
Union démocratique du centre: 26,2% (26,7% en 2003)
Parti socialiste: 22,6% (23,3%)
Parti radical-démocratique: 15,6% (17,3%)
Parti démocrate-chrétien: 14,6% (14,4%)
Les Verts: 10,7% (7,4%)
Taux de participation prévu: 44%

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×