Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Euro 08, le point de la situation

(Keystone)

Après bientôt une semaine d'existence, la «fête» Euro 08 se porte bien. Pas de problème important côté sécurité, mais quelques grincements de temps du côté des commerçants...

L'Euro 2008 continue sa route.... bientôt sans l'équipe de Suisse, mais pas sans les Suisses. «Nous avons la chance de montrer que nous sommes les 'champions d'Europe' dans l'accueil de nos hôtes», a déclaré le conseiller fédéral Samuel Schmid, ministre des Sports.

Les autorités helvétiques attendent des Suisses, à défaut de soutenir leur équipe, qu'ils saisissent l'occasion qui se présente pour faire la fête ou soutenir une autre équipe. Au-delà de l'aspect sportif, tout un public participe déjà à l'événement comme à une kermesse.

Le délégué du Conseil fédéral pour l'Euro, Benedikt Weibel, compte aussi sur les diasporas pour porter leurs équipes nationales, à l'instar des Portugais, des Espagnols ou des Italiens.

Sécurité

Les plus gros débordements, pour l'instant, ont eu lieu à la suite... de la défaite helvétique contre la Turquie. Au terme d'une soirée aux affluences records mercredi, des dizaines de supporters suisses, mauvais perdants, s'en sont pris aux supporters turcs.

Environ 90 sont passés par la case prison. C'est presque la moitié de l'ensemble des arrestations effectuées depuis le début du tournoi. Soit quelque 200 à mettre en regard des plus de 800.000 spectateurs qui ont suivi les trois journées de compétition dans les stades, les fanzones et autres arènes publiques en Suisse, nuance Martin Jäggi, responsable de la sécurité de l'Euro 2008.

«Pour l'instant, nous assistons vraiment à la fête du foot que nous avons souhaitée», a-t-il précisé.

Commerçants mitigés

Bénédiction pour les organisateurs: les Hollandais! Le public de tous les superlatifs tant par leur nombre que leur ferveur, leur fair-play et leur taux de consommation de bière. D'où l'espoir de M. Weibel que les Pays-Bas disputent leurs matches de finales à Bâle, seule ville suisse engagée au-delà du premier tour, plutôt qu'en Autriche.

Berne a d'ailleurs tiré le gros lot en accueillant les trois matches des Pays-Bas. Pour faire face à l'afflux de supporters bataves, qui devraient être ce vendredi davantage que les 100.000 de lundi dernier, une troisième fanzone dont l'écran géant est posé sur un camion, est installée provisoirement à la Kornhausplatz, à quelque 200 mètres des deux autres.

C'est aussi en partie grâce aux «oranje» que les commerçants des fanzones de Berne s'en sortent mieux que ceux des autres villes hôtes.

Plusieurs commerçants présents dans les fanzones se plaignent en effet d'un chiffre d'affaires insuffisant. A Bâle, plusieurs restaurateurs ont licencié du personnel. La Migros, qui a renvoyé 80 personnes sur 300, a fermé plusieurs stands.

A Genève, des commerçants «mal situés» dans la fanzone font état d'un chiffre d'affaires «très modeste». Tout semble dépendre de l'emplacement, car d'autres ont plutôt le sourire. Encore plus contrariés, ceux du fanvillage sont sur le point d'entamer une procédure judiciaire.

A Zurich non plus, personne ne veut avancer de chiffres. Les affaires ne semblent toutefois pas florissantes à cause du mauvais temps. Les commerçants de la fanzone zurichoise ont ainsi obtenu l'autorisation de fermer désormais plus tôt en cas d'orage.

Transports publics: crescendo

Autre sujet de satisfaction des autorités, le taux d'utilisation des transports publics qui ne cesse de progresser.

Il a atteint 85% mercredi, s'est réjoui Benedikt Weibel. En transportant 350.000 voyageurs pour la seule journée de mercredi, avec 250 trains spéciaux, les CFF ont atteint un nouveau record. Et les rares retards n'ont jamais excédé plus de quelques minutes.

swissinfo et Gérald Hammel, ATS

L'Euro 2008 a commencé le 7 juin et se terminera le 29 juin.

31 matches sont joués dans quatre villes suisses (Bâle, Berne, Genève et Zurich) et quatre villes autrichiennes (Innsbruck, Klagenfurt, Salzbourg et Vienne).

L'équipe suisse dispute ses matches à Bâle. Le dernier aura lieu dimanche soir, contre le Portugal.

La finale aura lieu le 29 juin à Vienne.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×