Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Euro 2008: la police sur le pied de guerre

La police suisse espère ne pas avoir à trop intervenir.

(Keystone Archive)

La police n'a plus que trois ans pour être prête. Le coup d’envoi des championnats d’Europe de football en Suisse et en Autriche sera donné le 7 juin 2008.

Une nouvelle législation pour lutter contre l’hooliganisme et des mesures spécifiques de prévention sont attendues.

La Suisse ne craint pas d’accueillir un événement de cette ampleur. «La police a l’habitude d’être déployée durant le World Economic Forum à Davos (WEF) et lors de matches internationaux de football», explique Martin Jäggi, chef de la sécurité de l’Euro 2008 et commandant à la police cantonale soleuroise.

A ses yeux, le réel problème se posera au niveau de la succession des matches importants. «Cette compétition sportive n’est ni plus ni moins que la troisième plus grande du monde», relève-t-il.

L’année dernière, au Portugal, ce tournoi avait attiré plus d’un million de spectateurs, soit quelque 38'000 personnes par rencontre.

La problématique de l’hooliganisme

La présence de hooligans, plus enclins à chercher querelle qu’à regarder le match, est au centre des préoccupations.

Un sujet qui n’est de loin pas inconnu en Suisse. Récemment, de violentes échauffourées se sont produites entre supporteurs du FC Bâle et des Grasshoppers de Zurich au terme du match opposant les deux clubs.

«Je ne suis pas mécontent que ces incidents se soient produits maintenant et non plus tard, explique Martin Jäggi. Ils nous permettent de prendre les mesures appropriées.»

Des mesures qui comprennent plusieurs rencontres avec les fans et la mise en place de divers ateliers de prévention avant cette échéance.

Le cas des hooligans helvétiques devrait toutefois être un souci mineur pour la police du pays. Parmi la foule de visiteurs étrangers venant en Suisse pour cette compétition figureront un nombre conséquent de hooligans suivant leur équipe nationale.

Une nouvelle législation indispensable

Afin d’élaborer leur plan de sécurité, les dirigeants suisses et autrichiens se sont inspirés des mesures adoptées par leurs homologues portugais lors de l’Euro 2004 et celles développées par les Allemands pour l’organisation de la Coupe du monde 2006.

La prochaine étape est l'établissement d'une base légale par le Parlement. A l’heure actuelle, aucune législation ne permet de sanctionner les dérapages des hooligans. Et celle-ci ne devrait pas être entérinée avant l’année prochaine.

Malgré l’imminence de l’événement, le chef de la sécurité de l’Euro 2008 estime que la police sera prête à temps, un optimisme que ne partagent pas certains spécialistes.

«Dès que la nouvelle loi sera en place, nous pourrons enregistrer les hooligans suisses et étrangers dans une base de données, se réjouit Martin Jäggi. Elle constituera un outil de lutte efficace.»

Ensuite, il ne sera pas trop difficile de compiler toutes ces données, les polices des pays concernés coopérant déjà depuis quelque temps entre elles avant les matches internationaux.

Des hooligans connus en détention préventive?

Martin Jäggi espère bien que les nouvelles mesures spéciales édictées dans la prochaine législation soient approuvées.

«Nous projetons de placer les hooligans connus en détention préventive, explique-t-il. Notre principal souci est l’espace nécessaire pour les garder.» En aucun cas, de nouvelles prisons seront construites à cet effet. Le commandant de la police soleuroise préfére l'idée 'd’aires gardées' servant à mettre au vert les trouble-fête.

La mise sur pied d'une cour délibérant rapidement sur le sort des hooligans n’est en revanche pas encore d’actualité.

Et le chef de la sécurité de l'Euro 2008 de prévenir qu’en aucun cas la police ne décidera seule du droit d’interdire l’accès au stade.

«C’est une décision qui doit être prise par les propriétaires de stade, insiste-t-il. Si nous voulons améliorer la sécurité, nous devrons œuvrer en étroite collaboration avec eux.»

Le temps presse: les championnats d’Europe de football débuteront le 7 juin 2008 et se termineront le 29 du même mois.

swissinfo, Scott Capper
(Traduction et adaptation de l’anglais par Raphael Donzel)

En bref

- L’Autriche et la Suisse ont été choisies par l’UEFA en 2002 pour organiser conjointement les championnats d’Europe par nations de football en 2008.
- Les matches auront lieu dans huit stades: Bâle, Berne, Genève et Zurich en Suisse, Innsbruck, Klagenfurt, Salzbourg et Vienne en Autriche.
- En Suisse, la compétition devrait générer un commerce d’une valeur de plus de 470 millions de francs.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.