Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

FC Bâle: seul club suisse au calibre européen

En 2003, le FC Bâle a accompli ce qu’aucun autre club suisse n’avait réussi avant lui: être dans le Top 16 européen.

Une année plus tard, il n’y a en revanche plus de représentant helvétique à batailler ni en Ligue des champions, ni en Coupe de l’UEFA.

Le FC Bâle n’a pas son pareil en Suisse: un Parc Saint-Jacques régulièrement garni de ses 30'000 spectateurs, un parcours en Ligue des champions exceptionnel lors de la saison 2002/03 (Top 16) et un budget hors norme pour un club helvétique (30 millions).

Cela n’a toutefois pas suffi au club rhénan pour célébrer un second titre d’affilée de champion de Suisse en 2003. Du coup, il se contente de la Coupe de Suisse et de la manne faramineuse récoltée lors de son épopée en Ligue des champions.

Des Sauterelles grillées

Cette saison, le team de l’entraîneur Christian Gross est toutefois en passe de récupérer son dû. Avec 14 points d’avance sur les Young Boys de Berne (18 matches, 17 victoires et 1 nuls!), il n’a pas trouvé d’adversaire à sa taille en Super League (ex-LNA).

En Coupe de l’UEFA, dans laquelle ils avaient placé de grands espoirs, les Bâlois n’ont par contre pas fait long feu (élimination en 32e de finale par les «Magpies» de Newcastle United). Tout comme en Coupe de Suisse (défaite en huitième de finale face à Grasshopper).

Les «Sauterelles» zurichoises, justement, n’ont plus que ce lièvre à courir. Relégué à plus de trente points du FC Bâle en Super League, le champion de Suisse en titre a vécu un automne des plus pénibles.

Sur le front européen, GC a sombré tant en Ligue des champions (défaite au à son premier tour de qualification contre l’AEK Athènes) qu’en Coupe de l’UEFA (revers au premier tour face à Hajduk Split).

La Romandie en danger

Les clubs romands n’ont pas non plus été à la fête ces dernières semaines. Bien que troisième du présent championnat, le Servette FC navigue en plein marasme. Son Stade de Genève demeure désespérément vide et les chiffres rouges de sa comptabilité laissent craindre le pire.

Proche du dépôt de bilan selon certaines sources, le club genevois pourrait être repris et remis à flot par un Anglais du nom de Len Smith. Mais la transaction connaît toutes les peines du monde à aboutir…

A Neuchâtel, les déceptions sont avant tout d’ordre sportif. Financièrement parlant, avec la reprise du club par l’agent immobilier français Alain Pedretti et le sponsoring du célèbre lunetier tricolore Alain Afflelou, la situation semble a priori saine.

Sur le terrain, l’excellent championnat 2002/03 a par contre laissé sa place à la morosité. Longtemps décimé par les blessures, NE Xamax est sous la barre en championnat.

Et le club cher au président Gilbert Facchinetti ne peut même plus se consoler en Coupe de l’UEFA (élimination au premier tour par l’AJ Auxerre) ou en Coupe de Suisse (échec en quart de finale devant GC). Le printemps s’annonce pénible pour les hommes de Claude Ryf.

swissinfo, Raphael Donzel

Faits

Classement de Super League: 1. Bâle (52 pts) 2. Young Boys (38 pts). 3. Servette (31 pts).
1/2 finales de la Coupe de Suisse 03/04: GC–Zurich, St-Gall-Wil
Moyenne des spectateurs : 1. Bâle (30’007). 2. GC (9’530). 4. Servette (8’733). 6. NE Xamax (7'500).

Fin de l'infobox

En bref

- Le FC Bâle a survolé la première partie du championnat de Super League. En revanche, il a été éliminé de la Coupe de l’UEFA (par Newcastle United) et de la Coupe de Suisse (par GC).

- Le Grasshopper-Club de Zurich a connu une entame de saison délicate. Largué en championnat, bouté hors des compétitions européennes (par AEK Athènes en Ligue des champions et par Hajduk Split en coupe de l’UEFA), le champion de Suisse n’a plus que la Coupe de Suisse pour sauver sa saison.

- Dans son nouveau stade de Genève, le Servette FC a réalisé un début de championnat honorable. Des problèmes de liquidités assombrissent toutefois le ciel des Grenat.

- A Neuchâtel, la santé financière du club semble assurée avec la venue d’investisseurs français. D’un point de vue sportif, les inquiétudes sont en revanche de mise avec une position de relégué potentiel à l’heure actuelle.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×