Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Federer à New York pour vaincre le signe indien

Roger Ferderer face à un nouveau défi.

(RTS)

Après son énorme déconvenue athénienne, le numéro un suisse du tennis mondial veut rebondir sur les courts de l’US Open.

Une victoire finale dans cet ultime tournoi du Grand Chelem de la saison lui permettrait d’imiter Jimmy Connors et Mats Wilander.

Eliminé prématurément et de façon totalement inattendue aux Jeux olympiques d’Athènes, Roger Federer a encore largement les moyens d’affoler les tabelles du tennis mondial.

Deux semaines après sa terrible désillusion athénienne, le Bâlois entame le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison à New York, avec la possibilité de remporter trois des quatre épreuves majeures la même année.

Depuis le début des années 70, seuls l’Américain Jimmy Connors et le Suédois Mats Wilander ont réussi cet exploit. Victorieux à Melbourne et à Londres, mais battu au troisième tour à Paris, Roger Federer espère enfin briller sur les courts en dur de Flushing Meadows. Et continuer sa quête d’absolu.

Déjà plusieurs coups d’éclats

Car depuis son intronisation en tant que 23e numéro un mondial de l’histoire de l’ATP depuis la fin du mois de janvier (l’introduction du classement informatique date de 1973), Roger Federer multiplie les exploits.

Le Bâlois a ainsi déjà imité le légendaire Björn Borg (en 1979) en remportant trois tournois d’affilée sur trois surfaces différentes (gazon, terre battue et surface dure).

Il est également passé près du record de 24 succès de suite établi par Pete Sampras en 1992. En enlevant successivement les tournois de Halle, Wimbledon, Gstaad et Toronto, le Rhénan est arrivé à 23 matches sans défaite avant de «tomber» sous les coups de boutoir du Slovaque Dominik Hrbaty au premier tour de Cincinnati.

Vaincre le signe indien



La tâche qui l’attend une nouvelle fois sur sol US n’est pourtant pas si simple. Ce d’autant que les courts de Flushing Meadows ne lui ont pas trop bien réussi jusqu’ici.

Toujours battu avant les quarts de finale depuis sa première apparition dans le tableau final en l’an 2000, Roger Federer devra faire preuve de beaucoup de courage et d’abnégation pour enfin réussir à s’imposer sur le court Arthur Ashe.

Comme par le passé, ses principaux adversaires seront avant tout les Américains Andy Roddick et Andre Agassi, l’Argentin David Nalbandian L’Australien Lleyton Hewitt.

Sa victoire au premier tour contre Albert Costa, ancien vainqueur espagnol de Roland-Garros, constitue peut-être le déclic nécessaire à de nouvelles prouesses.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

Roger Federer figure pour la cinquième fois de sa carrière dans le tableau de l’US Open.
Cette année, Roger Federer a déjà remporté deux des trois tournois du Grand Chelem disputé jusqu’ici (Australian Open et Wimbledon).
Il a également remporté les tournois de Dubaï, Indian Wells, Hambourg, Halle, Gstaad et Toronto.

Fin de l'infobox

En bref

- Les quatre tournois du Grand Chelem sont les quatre tournois majeurs de l’année en tennis: Australian Open, Wimbledon, Roland-Garros et US Open.

- En cas de victoire finale sur les courts de l’US Open, le Bâlois marcherait sur les traces de deux légendes du tennis: Jimmy Connors et Mats Wilander.

- L’Américain (1974) et le Suédois (1988) sont les deux uniques joueurs à avoir réussi à s’imposer dans trois tournois du Grand Chelem la même année depuis le gain mythique des quatre épreuves par Rod Laver en 1969.

- Les Suisses en lice à l’US Open : Roger Federer, Ivo Heuberger, Patty Schnyder, Myriam Casanova et Emmanuelle Gagliardi.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.