Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Federer en finale à Bâle, tout comme Hingis à Moscou

Roger Federer à nouveau les bras au ciel en signe de victoire à Bâle.

(Keystone)

Superbe, Roger Federer exulte de joie. Le tennisman bâlois jouera la finale de "son" tournoi des Swiss Indoors de Bâle. De son côté, la St-Galloise Martina Hingis disputera la finale du tournoi WTA de Moscou.


Le tennis suisse se porte bien, très bien même. Il a surtout trouvé en Roger Federer un véritable nouveau numéro 1 du tennis helvétique.

Samedi, en effet, en demi-finales des Swiss Indoors de Bâle, le Rhénan Roger Federer a éliminé l'Australien et tête de série no 3, Lleyton Hewitt, en trois manches: 6-4, 5-7 et 7-6 (8-6).

En conséquence, Roger Federer disputera, dimanche, la finale du grand tournoi en salle bâlois face au Suédois et tête de série no 2, Thomas Enquist. Vainqueur, lui aussi dans le dernier carré, du Britannique et tête de série no 4, Tim Henman, en deux sets: 6-1, 6-3.

Onze ans après, le tennisman bâlois peut revivre le même conte de fée que Marc Rosset: gagner son premier tournoi professionnel dans «sa» ville. Roger Federer est, aujourd'hui, l'idole de tous les Bâlois. Sa victoire sur Hewitt dans une demi-finale à couper le souffle restera dans les annales des Swiss Indoors.

Ce combat entre deux teenagers fut de toute beauté. Federer l'a gagné, en claquant son 12e ace de la rencontre à 7-6 dans le tie-break de la troisième manche. L'Australien aurait dû l'emporter, si le Bâlois n'avait pas sauvé presque miraculeusement une balle de match à 5-4 sur son service, en armant un passing en revers d'un coup boisé... «Ce fut le match le plus fou de ma carrière», devait avouer Mister Roger.

Après Bâle, cap sur la Russie, où le très longiligne joueur suisse, Marc Rosset, n'a pas réussi à prendre l'ascendant sur Evgueny Kafelnikov, en demi-finales du tournoi ATP de Moscou. En effet, le fameux Russe a évincé l'ancien champion olympique genevois de tennis, en trois manches: 4-6, 6-2 et 7-5. De la sorte, la finale opposera, dimanche, Kafelnikov à l'Allemand David Prinosil, victorieux d'un autre Russe, Marat Safin, en trois sets, là aussi.

Enfin, côté féminin, la Suisse tient en Martina Hingis sa plus belle étoile tennistique. En demi-finales du tournoi moscovite WTA, la Saint-Galloise et no 1 mondiale a en effet battu la sculpturale Française Amélie Mauresmo, en deux manches: 7-5, 6-3. En finale, Mademoiselle Hingis affrontera la Russe Anna Kournikova, victorieuse de l'autre représentante de l'Hexagone, Nathalie Tauziat, en deux sets.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×