Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Federer stoppé par Monfils au tournoi de Paris-Bercy

Roger Federer a galvaudé cinq balles de match face au Français Gaël Monfils.

(Keystone)

Paris-Bercy se refuse toujours à Roger Federer. Malgré cinq balles de match, le Bâlois a été battu 7-6 (9/7) 6-7 (1/7) 7-6 (7/4) par Gaël Monfils (ATP 14) en demi-finale du seul Masters 1000 dans lequel il n'a jamais atteint la finale.

«C'est clair que c'est décevant, car avec une victoire je me serais donné une grande chance de gagner le tournoi. Mais je vais m'en remettre rapidement. Je vais retourner très vite en Suisse et je me réjouis d'enchaîner ensuite sur le Masters», a déclaré le Bâlois au terme de la rencontre.

Roger Federer, qui avait remporté ses deux derniers tournois (Stockholm et Bâle), a par ailleurs manqué l'occasion de se rapprocher un peu plus de Rafael Nadal dans le classement technique de l'ATP. Il se serait en effet retrouvé à 2765 points du gaucher majorquin s'il avait triomphé dimanche. Son retard, qui était de 5655 unités le 11 octobre au lendemain du sacre de Rafael Nadal à Tokyo, sera de 3405 points lundi prochain.

Que de regrets!

L'homme aux 16 trophées du Grand Chelem aurait dû devenir le premier joueur à disputer une finale dans les neuf Masters 1000 de l'ATP Tour. Survolant les débats depuis l'entame du second tie-break, il menait en effet tranquillement 4-2 40/15 sur son engagement dans le troisième set. Il a cependant connu un relâchement coupable, concédant son unique break de la semaine alors qu'il avait remporté ses 45 premiers jeux de service à Bercy.

«Ce qui est décevant, c'est que je contrôlais la situation en ayant un break d'avance au troisième set. Mais je savais que sur une surface aussi rapide, ça pouvait tourner très vite», a lâché Roger Federer, qui s’est ensuite procuré cinq balles de match à la relance dans le douzième jeu, dont quatre sur des deuxièmes balles de service.

«Bien sûr que ça fait mal. Sur une des balles de match, j'avais tout le court ouvert et je n'ai pas réussi à la mettre dedans», a souligné le Bâlois, qui a finalement craqué dans un dernier jeu décisif où il a pourtant bénéficié à deux reprises de l'aide du filet.

Porté par son public, Gaël Monfils a conclu la partie sur sa première balle de match, en claquant un service gagnant après 2 h 41' de lutte. Il défiera dimanche en finale le Suédois Robin Söderling (ATP 5).

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.