La cause du décès d'une jeune femme retrouvée mercredi dans la rivière Drac à Fontaine (Isère) n'est finalement pas criminelle, a estimé jeudi soir après l'autopsie le procureur de Grenoble, Éric Vaillant. Les investigations vont se poursuivre pour établir les circonstances exactes de la mort.

Le corps de la jeune femme, qui était habillée, avait été aperçu échoué sur un îlot par plusieurs passagers du tramway passant au-dessus de cette rivière, entre Fontaine et Grenoble.

Mercredi, le parquet avait annoncé que le médecin légiste avait relevé la présence "d'une plaie profonde sur le crâne permettant d'envisager une hypothèse criminelle".

Les parents de la jeune femme se sont présentés jeudi à la gendarmerie pour signaler sa disparition, alors qu'elle avait quitté le domicile familial la veille environ une heure avant sa mort. Ils ont précisé, a ajouté M. Vaillant dans un communiqué, qu'elle était schizophrène et bi-polaire.

"Contrairement aux premières constatations, l'autopsie conclut que les lésions constatées sur le visage n'ont pas été causées par un objet tranchant et que les traces trouvées sur le corps ne sont pas évocatrices de l'intervention d'un tiers", ajoute le procureur.

"Si l'hypothèse criminelle évoquée dans un premier temps semble s'effacer, des vérifications vont se poursuivre pour établir les circonstances exactes du décès", a-t-il conclu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.