Fin du conflit chez Crossair

La nouvelle convention collective de travail a été conclue pour cinq ans. Keystone

La direction de la compagnie aérienne Crossair et le syndicat des pilotes sont parvenus vendredi à un accord sur la nouvelle convention collective de travail (CCT), mettant ainsi fin au conflit salarial qui avait éclaté en octobre.

Ce contenu a été publié le 11 septembre 2000 - 12:10

Ces négociations, ouvertes mardi 5 septembre, représentaient en quelque sorte le round de la dernière chance. Direction et syndicat étaient convenus de les poursuivre jusqu'à ce lundi 11 avant de faire éventuellement appel à des médiateurs.

Mais on n'aura pas besoin d'en arriver là, puisque l'accord est tombé dans la journée du vendredi 8, comme l'annonce lundi la direction de la compagnie.

La nouvelle CCT est conclue pour une durée de cinq ans. Les hausses de salaires sont prévues pour être étagées sur trois ans. Les pilotes ont également obtenu un allongement de leurs vacances, un plus grand nombre de jours de congé, la rétribution des heures supplémentaires et une meilleure réglementation des horaires de vol.

Selon le président de Crossair Moritz Suter, les conditions de travail et de salaire des pilotes de la compagnie s'alignent ainsi sur les standards en usage dans le secteur de l'aviation.

Direction et syndicat ont par conséquent révoqué le mandat qui avait été confié à l'université de St-Gall. Il s'agissait de réaliser une étude comparative sur les conditions de travail et de salaire dans les différentes compagnies aériennes européennes.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article