Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fin du conflit des cheminots

Dans le conflit qui l'opposait à la direction, le syndicat du personnel des transports n'excluait pas de perturber le trafic.

(Keystone)

Les CFF et leurs partenaires sociaux sont parvenus à un accord dans les négociations salariales vendredi soir, après un conflit de plusieurs semaines. La solution porte sur une hausse de 2,6 pour cent des salaires.

Cet accord a été conclu alors que la veille encore le conflit s'était envenimé, le syndicat du personnel des transports (SEV) ayant distribué des tracts accusant la direction de lui refuser la compensation du renchérissement. Il n'excluait pas d'étendre son action au point de perturber le trafic. Les CFF accusaient de leur côté le syndicat de manoeuvrer avec des chiffres faux.

L'accord est considéré par les partenaires comme une bonne base pour l'entrée dans l'ère de la Convention collective de travail, indique le communiqué des CFF.

Les 2,6 pour cent sont répartis ainsi: 1 pour cent pour financer la réduction du temps de travail introduite en juin 2000, 1 pour cent sous forme d'un versement unique en décembre 2000, 0,3 pour cent pour les adaptations individuelles des salaires et 0,3 pour cent pour les promotions individuelles dans le cadre des plans de carrière.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×