Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fonds Abacha: à la demande de la Suisse, l'affaire rebondit en Grande-Bretagne

Le général Sani Abacha avait aussi détouné de l'argent vers Londres. (Archives Keystone)

L´affaire des fonds détournés par l´ancien dictateur du Nigeria Sani Abacha se poursuit en Grande-Bretagne. Le Bureau des fraudes britannique doit lancer une enquête sur le rôle de plusieurs banques britanniques, écrit samedi le «Financial Times».

La famille de l'ancien dictateur, Sani Abacha, avait fait transférer d'importantes sommes d'argent dans une quinzaine de banques à Londres. Le quotidien indique que l'enquête fait suite à des demandes de la Suisse et du Nigeria qui sont sur la trace de plus de 4 milliards de dollars (près de 7 milliards de francs suisses) subtilisés par le général.

Le gouvernement nigérian estime qu'au moins 950 millions dollars des fonds d'Abacha ont transité par Londres. L'enquête pourrait contraindre les banques concernées à produire des documents sur les détenteurs des comptes. Elle sera essentiellement destinée à fournir des preuves pour les autorités suisses et nigérianes plutôt qu'à engager des poursuites en Grande-Bretagne, relève l'article du «Financial Times».

La justice helvétique avait fait bloquer plusieurs comptes de l'ancien dictateur. La Commission fédérale des banques (CFB) avait de son côté livré début septembre un rapport très critique sur le comportement des banques suisses. Elle avait estimé que, sur 19 établissements examinés, douze au moins avaient eu un comportement critiquable.

La CFB avait constaté «des défaillances en partie graves ou des comportements erronés individuels crasses». L'une des principales banques visées par ces critiques était le Credit Suisse Group. Les banques suisses incriminées avaient déclaré avoir tiré les leçons de cette affaire et avoir pris des mesures internes pour que de telles situations ne se reproduisent pas.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×